Statistiques

Quelques statistiques générales concernant les agressions sexuelles au Québec

5% des crimes sexuels sont rapportés à la police (JURISTAT, 2014

3 plaintes pour agressions sexuelles sur 1000 se soldent par une condamnation  (JURISTAT, 2014)

96,8 % des agresseurs sont des hommes (Sécurité publique, 2013) et 78,1% des victimes sont des femmes (Sécurité publique, 2013)

Les deux tiers des victimes ont moins de 18 ans  (Sécurité publique, 2013)

Les deux tiers des infractions sexuelles sont commis dans une résidence privée (Sécurité publique, 2013)

La majorité des victimes connaissent l’auteur présumé, soit 85,6 % des victimes mineures et 68,3 % des victimes adultes. (Sécurité publique, 2013)

 Statistiques internes compilées au sein des CALACS membres pour l'année 2014-2015

  • Près de 42% des femmes attendent 13 ans et plus avant de demander de l’aide dans nos centres

  • 76.3% des demandes sont liées à l’inceste ou à une agression sexuelle dans l’enfance ou l’adolescence

  • Plus de 47.5% des femmes ont 30 ans et plus

  • La honte, la culpabilité et les peurs associées à la violence sexuelle peuvent maintenir les victimes pendant très longtemps dans le silence

  • 87% des agressions sexuelles sont commises dans un domicile privé

  • 96.8% des agresseurs sont connus des victimes

  • 39% des agressions sexuelles sont commises dans un domicile que la victime partage avec l’agresseur,16% au domicile de la victime, 22% au domicile de l'agresseur, 6.3% dans un lieu public ou à l'école, 4% au travail et 1.4% dans les transports

  • Plus de 27% des femmes et des adolescentes demandent de l’aide à un CALACS dans l’année qui suit l’agression

  • 15.3% des agresseurs sont des adolescents

 

En 2014-2015, les CALACS ont reçu 1 850 demandes d'aide. 80% de ces demandes provenaient de femmes et d'adolescentes qui appelaient pour la première fois. Les rencontres en individuel représentent 80% des heures de service et les rencontres de groupe 20%. Les interventions portent sur les suivis individuels, les suivis de groupe, l'accompagnement judiciaire ou médical, le soutien aux proches et les références.

En 2014-2015, les CALACS ont rencontré 35 939 personnes par le biais de leurs activités de prévention et de sensibilisation dont 29 943 jeunes du milieu scolaire. Les CALACS offrent de la formation aux groupes communautaires, aux intervenants institutionnels (travailleuses sociales, personnel médical, intervenants judiciaires, policiers) pour un total de 5 996 personnes rencontrées.

La population en général sont également rejointes par des événements, des conférences et des interventions médiatiques.

Consultez les faits saillants des statistiques 2016-2017 du RQCALACS.

 

 

Taux de condamnations pour agression sexuelle, 2014

Actualités RQCALACS

14
déc

Montréal, 14 décembre 2017. Appuyé par des groupes sociaux, un avocat demande une révision judiciaire pour que trois victimes d’actes criminels puissent conserver les indemnités reçues, en ce moment absorbées injustement par l’aide sociale.

Lire la suite »

14
déc

Dans un contexte de surplus budgétaires: toutes les solutions sont donc réunies et à la portée des décideurs publics : le Québec peut, dès aujourd’hui, faire le choix de s’attaquer aux violences sexuelles en offrant aux CALACS l’appui nécessaire pour déployer leur mission. Dans ce contexte, pourquoi ce limiter à des fonds ponctuels?

Lire la suite »

11
déc

Le RQCALACS offre un contrat de travail à temps partiel à une chargée de projet qui coordonnera le déploiement du programme Empreinte- agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel, destiné aux jeunes de niveau secondaire, à leurs parents et au personnel scolaire.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Ensemble, créons une chaîne de solidarité

Lire la suite »