La Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES)

Le RQCALACS s’implique au sein de La concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle depuis ses débuts. Il a participé entre autre au Tribunal populaire contre l’exploitation sexuelle commerciale, du 18 au 20 mars 2011;

Ce dernier événement a réuni environ 200 personnes. Au-delà de la simple participation, une travailleuse du RQCALACS a prononcé l’allocution d’ouverture intitulée «L’histoire se répète sur le dos des femmes: portrait d’une industrie, portrait d’une lutte ». L’exposé proposait un vaste tour d’horizon des luttes féministes contre l’exploitation sexuelle commerciale. En outre, une travailleuse du RQCALACS et une autre d’un CALACS ont préparé et animé un atelier sur les agressions sexuelles et l’exploitation.

Depuis les deux dernières années, la Coalition pancandienne sur l'abolition de la prostitution a vu le jour et s'est efforcée d'influencer le gouvernement fédéral pour doter le Canada d'une loi qui criminaliserait clairement l'achat de services sexuels et l'exploitation des femmes à des fins sexuelles. Ce travail faisait suite au jugement Bedford de la Cour Suprême en 2013 qui a déclaré inconstitutionnelle la législation canadienne. 

Actualités RQCALACS

5
jui

À la sortie du documentaire «La parfaite victime», nous rappelons que l’enjeu n’est pas d’encourager ou non les survivantes à se tourner vers les tribunaux, mais bien de s’assurer que celles qui choisissent de le faire y soient bien accueillies, écoutées et accompagnées.

Lire la suite »

6
avr

En étroite collaboration avec l'équipe, la personne aura pour mandat de voir à l’avancement des problématiques entourant les agressions à caractère sexuel, à la consolidation et à la visibilité dans l’espace public du RQCALACS et de ses membres.

Lire la suite »

16
mar

À la veille de la 4e semaine de travaux parlementaire sur l’analyse du projet de loi PL84; Loi visant à aider les personnes victimes d'infractions criminelles et à favoriser leur rétablissement sous la direction de Simon Jolin-Barrette, un groupe composé de victimes, de juristes expert.e.s et d’associations de défense des droits des victimes demandent que d’autres amendements seront déposés par le Ministre afin que la réforme du programme d’indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC) ne vienne pas entacher des droits déjà acquis dans la loi actuelle.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

Projet vedette

«Courageuses de toutes façons… À notre façon!»

Lire la suite »