38 ans de lutte contre la violence sexuelle : Diversité. Communication. Intervention.

13 juin 2017

Le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) a tenu, les 9 et 10 juin 2017, le congrès « 38 ans de lutte contre la violence sexuelle : Diversité. Communication. Intervention. ».

À tous les deux ans, le RQCALACS organise un congrès pour ces membres afin de leur permettre d’échanger sur les enjeux entourant la violence sexuelle faite aux femmes et pour actualiser leurs pratiques et discours. Cette année, près de 120 intervenantes et militantes, issues des 26 Centres membres du Regroupement québécois des CALACS, étaient présentes.

Les CALACS ont profité de leur rassemblement à Québec pour sortir dans la rue et manifester leur soutien et leur solidarité envers les survivantes d’agression sexuelle. Les 120 militantes réunies à Québec ont réalisé une manifestation éclair devant le monument en hommage aux femmes en politique, près de l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, des présentations abordant la traite sexuelle des femmes immigrantes, l’impact des politiques d’immigration sur le phénomène de la violence faite aux femmes et la violence envers les femmes en situation de handicap et les femmes sourdes ont été offertes. Se sont également tenus des ateliers sur le journal créatif® et sur les difficultés vécues par les intervenantes qui soutiennent les survivantes. Le processus judiciaire des victimes d’agression sexuelle, la violence sexuelle en milieu universitaire et les témoignages d’agression sexuelle en ligne ont aussi figuré parmi les enjeux qui ont été traités. De plus, nous avons accueilli, pour la conférence d’ouverture, nulle autre que Francine Pelletier, journaliste et documentariste.

 


Cliquez sur l'image pour voir notre mobilisation éclair!

 


Conférence d'ouverture avec Francine Pelletier

Actualités RQCALACS

4
avr

Québec, le 4 avril 2018 - Un regroupement historique de personnalités politiques, de personnes impliquées depuis longtemps en faveur des victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale, ainsi que de représentants d’organismes venant en aide aux femmes et aux hommes qui ont subi ces sévices se sont regroupés, en ce 4 avril 2018 à Québec, pour réclamer l’abolition du délai de prescription prévu dans le Code civil du Québec pour les victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale. Or, le 19 décembre dernier, le Protecteur du citoyen du Québec rendait un avis important en cette matière qui donne une forte légitimité aux revendications de ces victimes.

Lire la suite »

3
avr

Un rassemblement sans précédent en faveur de l’abolition du délai de prescription pour les victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale, ainsi que pour l’obtention d’un soutien adéquat à ces personnes

Lire la suite »

7
mar

Nous accueillons favorablement les 9 millions de dollars annoncés sur trois ans pour rehausser l’accès aux services d’aide et de soutien pour les survivant.e.s d’agression à caractère sexuel. « Nous sommes reconnaissantes envers la ministre David qui a su entendre nos préoccupations. Ces sommes permettront certainement aux centres de pallier, en partie, au manque de ressources auquel ils sont confrontés depuis longtemps déjà et qui a été amplifié et mis en lumière par la vague de dénonciations #MoiAussi », soutient Stéphanie Tremblay, porte-parole du RQCALACS.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

#EtMaintenant

Lire la suite »