Campagne contre les violences vécues par les femmes locataires

06 décembre 2016

Entrées par effraction, tentatives d’extorsion ou chantage, harcèlement, menaces, agressions sexuelles : les femmes se retrouvent trop souvent prisonnières de l’endroit qui devrait être, au contraire, leur hâvre de paix. 

Des rapports de pouvoir inégalitaires s’établissent entre les propriétaires ou concierges et les locataires ou chambreuses - auxquels s’ajoutent les inégalités entre les sexes - et enchaînent, emprisonnent et emmurent les femmes dans un cercle de violence dévastateur, duquel il est difficile de se sortir. Tant la loi du silence que la pauvreté contraignent les victimes à se taire, par peur de perdre leur logement.

Pour dénoncer la situation, sensibiliser la population et sommer le gouvernement d'agir, nous vous invitons à deux actions :

SIGNER ET DIFFUSER LA PÉTITION
En ligne sur le site de l’Assemblée nationale
En version papier, à faire circuler dans votre réseau. 

ENDOSSER ET DIFFUSER LA DÉCLARATION contre les violences vécues par les femmes dans le logement.

Le 6 décembre, Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, une action aura lieu à Québec pour présenter la pétition et la déclaration.

Source : FRAPRU

Actualités RQCALACS

18
avr

Nous avons, dans les Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS), sursauté à la lecture de la chronique de Sophie Durocher intitulée « Encore une fausse accusation de viol ». Voici notre réaction :

Lire la suite »

13
avr

Montréal, jeudi le 13 avril 2017 – Le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) est insatisfait des résultats obtenus suite à la révision des dossiers d’agression sexuelle classés non fondés. Une simple révision du classement de dossiers est-elle vraiment la solution que les services de police ont trouvée pour régler le problème du faible taux de dénonciation en matière d’agression à caractère sexuel?

Lire la suite »

20
fév

Ça fait maintenant presque qu’un an et demi qu’on propage le message #OnVousCroit dans les médias traditionnels et sociaux lorsqu’il est question de violence sexuelle. Depuis, on nous reproche de croire les yeux fermés, on nous accuse de sexisme inversé et de nous penser au-dessus des lois, on nous traite d’extrémistes et on nous dit que notre message nuit à notre crédibilité. À tous-tes les sceptiques, qui jugent que notre message #OnVousCroit est futile, vous trouverez, dans les lignes qui suivent, les raisons pour lesquelles nous ne cesserons pas de l’utiliser.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne contre les violences vécues par les femmes locataires

Lire la suite »