Attitude aidante # 12 : ORIENTER VERS LES RESSOURCES

01 septembre 2016

Une agression sexuelle peut engendrer de nombreuses conséquences pour une victime incluant celles associées au syndrome du choc post-traumatique. Même si les victimes ne vivent pas toutes les mêmes conséquences, une chose est certaine : elles vont avoir besoin d’aide pour reprendre du pouvoir sur leur vie. Cette aide peut prendre plusieurs formes et pour cette raison, il existe plusieurs ressources pour répondre aux divers besoins d’une victime d’agression sexuelle. Encouragez-là à aller chercher du soutien : référer, c’est aider. Offrez-lui une « aide tangible » : l’accompagner pour recevoir de l’aide médicale, lui donner de l’information sur ses recours et discuter des options possibles, l’amener voir la police ou l’encourager à consulter un service d’aide, si elle le souhaite. Dites-vous qu’il est possible qu’elle aille chercher cette aide dans quelques semaines voire dans quelques mois. C’est sa décision.


*Cette mise en situation est fictive, elle est uniquement présentée à titre d’exemple :

Lisa a été victime de plusieurs agressions sexuelles de la part de son cousin dans l’adolescence. Aujourd’hui, jeune adulte, Lisa a beaucoup de difficulté à
faire confiance aux hommes dans un contexte de relation amoureuse et souffre de problèmes liés à l’intimité sexuelle. Lisa aimerait bien avoir une  famille un jour et sait qu’elle doit faire face aux conséquences des agressions qu’elle a subies. Lisa se confie à sa collègue Jane et lui raconte ce qui lui est arrivée lorsqu’elle était jeune et des conséquences que cela a engendrées : « J’aimerais bien trouver de l’aide, mais je ne me sens pas assez à l’aise en français pour bien raconter ce que je vis. » Jane réfléchit un peu et se souvient que lors d’une activité de mobilisation dans sa ville, elle avait ramassé le dépliant d’un CALACS qui disait offrir des services en anglais. Jane sort le dépliant de son sac et le donne à sa collègue : « prends-ça, je crois que tu trouveras l’aide dont tu as besoin. »


Pour trouver le Calacs le plus près de chez vous :  http://rqcalacs.qc.ca/calacs.php
 Ou pour connaître l'ensemble des ressources, appelez la ligne d’écoute et de référence provinciale, sans frais 24 heures /7 jours : 1-888-933-9007

 

Téléchargez la version PDF de l'attitude aidante # 12

La campagne #OnVousCroit

 

Voir les attitudes aidantes précédentes

 

Actualités RQCALACS

20
sep

Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) et ses membres souligneront, ce vendredi 20 septembre, la 38e Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes (JACVSFF) en lançant un outil de sensibilisation portant sur les facteurs qui placent les femmes dans des contextes de vulnérabilité face aux violences sexuelles.

Lire la suite »

25
jui

Montréal, le 25 juin 2019 – Une demande d’autorisation d’appel à la Cour suprême du Canada a été déposée le 14 juin 2019 pour le dossier de trois victimes d’actes criminels qui demandent d’avoir accès à la totalité de leurs indemnités de l’IVAC (indemnisation des victimes d’actes criminels).

Lire la suite »

28
avr

« Pour les victimes, la cause est entendue, mais elle le devrait être aussi pour le gouvernement du Québec, car le 4 avril 2018 la Coalition Avenir Québec prenait l’engagement d’abolir le délai de prescription s’il prenait le pouvoir lors des élections générales du 1er octobre dernier, tout comme le Parti Québécois et Québec solidaire. Nous attendons donc un projet de loi et il nous est difficile d’être patient, car nous attendons depuis si longtemps d’avoir simplement un accès juste à la justice » a conclu monsieur Sébastien Richard.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne de la Journée d'action 2019

Lire la suite »