Attitude aidante #10 OFFRIR DU SOUTIEN

03 septembre 2016

Assurez la personne de votre disponibilité, que ce soit pour en parler ou pour l’accompagner dans ses démarches. Ne la laissez pas seule. Peut-être avez-vous été victime d’agression sexuelle vous-même et que les dévoilements d’une autre personne vous font revivre votre propre agression ou que vous ne vous sentez tout simplement pas en mesure d’offrir un soutien adéquat à ce moment précis pour toutes sortes de raisons. Ne vous culpabilisez pas et surtout, respectez vos limites. Par contre, Si vous vous sentez incapable d’aider la personne, il est important de le lui dire et de l’aider à trouver une autre personne qui sera en mesure de le faire. Vérifiez si la personne à un réseau de soutien (famille, amis) qui pourrait l’aider.

 

*Cette mise en situation est fictive, elle est uniquement présentée à titre d’exemple :

Michelle va voir son amie Nicole lors d’un tournoi de basketball parce qu’elle ne sait plus si elle va rester dans l’équipe. Nicole est surprise et lui pose des questions. Michelle finit par lui raconter que leur entraîneur l’a menacée de l’exclure de l’équipe si elle ne lui faisait pas une fellation. « J’ai tellement honte mais je ne voulais pas perdre ma place dans l’équipe... ». Or, depuis cet épisode, Michelle ne se sent pas bien, elle a peur et fait beaucoup de cauchemars. « Je suis là pour toi » lui dit Nicole, « je t’aiderai si tu as besoin d’accompagnement dans tes démarches, que ce soit pour porter plainte contre lui, ou d’aller en parler à l’infirmière de l’école.»

 

Téléchargez la version PDF de l'attitude aidante # 10

La campagne #OnVousCroit

 

Voir les attitudes aidantes précédentes

 

Actualités RQCALACS

28
avr

« Pour les victimes, la cause est entendue, mais elle le devrait être aussi pour le gouvernement du Québec, car le 4 avril 2018 la Coalition Avenir Québec prenait l’engagement d’abolir le délai de prescription s’il prenait le pouvoir lors des élections générales du 1er octobre dernier, tout comme le Parti Québécois et Québec solidaire. Nous attendons donc un projet de loi et il nous est difficile d’être patient, car nous attendons depuis si longtemps d’avoir simplement un accès juste à la justice » a conclu monsieur Sébastien Richard.

Lire la suite »

24
avr

Les personnes intéressées ont jusqu'au 20 mai 2019 pour soumettre leur candidature au poste d'agente de liaison au volet diversité et intersectionnalité et au poste d'agente de liaison à l'analyse des enjeux et incidences politiques.

Lire la suite »

18
mar

La Ministre de la justice et procureure générale du Québec, Mme Sonia Lebel, accompagnée de Mme Hélène David, Mme Véronique Hivon et Mme Christine Labrie (toutes les trois respectivement Députées de Marguerite-Bourgeoys, Joliette et Sherbrooke) ont annoncé, ce matin, la création d’un comité d’expert.e.s sur l'accompagnement des victimes d'agressions à caractère sexuel et de violence conjugale. Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) salue cette initiative qui s’inscrit selon nous dans une recherche de pistes de solutions basées sur le partage d’expériences et d’expertises entre les groupes terrains et les instances politiques.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne de la Journée d'action 2019

Lire la suite »