Lancement de la campagne pour l’éducation à la sexualité

28 août 2018

Déjà 75 organismes 1700 individus signataires.

La pétition “L’éducation à la sexualité, ça va pas se faire par magie” est lancée en ce jour de rentrée scolaire auprès du grand public alors que nous sommes déjà 75 groupes communautaires, syndicats et associations et 1700 individus signataires.

Nous refusons que le retour de l’éducation à la sexualité soit un RDV manqué!
Dans un contexte où des centaines de milliers de jeunes n’ont pas accès à l’éducation à la sexualité et se retrouvent sans accompagnement pour s’informer, le retour de l’éducation à la sexualité dans toutes les écoles du Québec est incontestablement une bonne nouvelle.

Cependant, si sur le papier tout est beau, les conditions de mise en œuvre  sont alarmantes.

Nous dénonçons :

  • l’absence de moyens suffisants alloués aux écoles pour la mise en oeuvre de l’éducation à la sexualité
  • l’absence de formation des pédagogues et intervenant·e·s de première ligne
  • l’absence de collaboration avec les différent·e·s acteurs·ices de l’éducation à la sexualité

 

L’éducation à la sexualité, ça va pas s’faire par magie!
Depuis la disparition de la formation personnelle et sociale qui avait un volet d’éducation aux relations interpersonnelle et à l’éducation à la sexualité, c’est le communautaire qui a pris le relais sur le terrain. Et déjà les écoles le sollicitent fortement. Comme l’éducation à la sexualité ne se fera pas par magie il est urgent que le ministère :

  • Alloue des moyens financiers suffisants et réalistes (budgets spécifiques alloués aux écoles ; financements des organismes communautaires ; formation pour tous.tes les enseignant.e.s et intervenant.e.s)
  • Collabore avec tous.tes les acteurs.ices de l’éducation à la sexualité (jeunes, organismes communautaires, enseignant.e.s, sexologues, professionnel.le.s…) pour la mise en oeuvre, le développement, l’évaluation et le processus d’amélioration continue du cursus des « apprentissages en éducation à la sexualité »

Retrouvez la campagne en ligne
Pour signer la pétition : www.fqpn.qc.ca/educsex

Le hashtag de la campagne pour partager sur les réseaux sociaux : #EducSexQC #MagicSexEd

 

------

Contacts presse :
Fédération du Québec pour le planning des naissances - FQPN - Nesrine Bessaih - 438 346 2098
Regroupement québécois des CALACS - Stéphanie Tremblay - 514 346 5252

 

 

Actualités RQCALACS

29
oct

C’est avec grande déception que le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) avait accueilli la proposition du conseil d’administration de la FFQ souhaitant forcer une prise de position des membres sur le débat entourant la prostitution.

Lire la suite »

12
oct

À pareille date l’an dernier, les réseaux sociaux étaient pris d’assaut par des milliers survivant.e.s d’agression à caractère sexuel qui témoignaient de leur vécu sous le mot-clic #MeToo, alors qu’une actrice hollywoodienne, Alyssa Milano, propulsait le mouvement initié par la militante afro-féministe Tarana Burke. Aujourd’hui, les Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) réitèrent la nécessité d’un véritable changement de culture PERMANENT et des actions soutenues pour contrer les violences sexuelles.

Lire la suite »

28
sep

Lettre ouverte suite au point de presse du Parti Québécois du mercredi 26 septembre 2018 Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) constate la sortie du Parti Québécois– représenté par la vice cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon, ainsi que les candidats Carole Poirier (Hochelaga Maisonneuve), Maka Kotto (Bourget), Jennifer Drouin (Sainte-Marie–Saint-Jacques) et Marie-Aline Vadius (Laurier-Dorion)- pour rappeler l’importance de donner suite au mouvement #moiaussi.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne Ça me regarde!

Lire la suite »