Regroupement des organismes et personnes en faveur de l’abolition du délai de prescription

03 avril 2018

Un rassemblement sans précédent en faveur de l’abolition du délai de prescription pour les victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale, ainsi que pour l’obtention d’un soutien adéquat à ces personnes

Québec, le 3 avril 2018 - Les personnes suivantes vont s’adresser aux médias le mercredi 4 avril à 13 h 00 relativement à l’enjeu du délai de prescription pour les victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale : Me Alain Arsenault, avocat principal des deux recours collectif intenté contre la Congrégation de Ste-Croix, Me Marc Bellemare, avocat et ancien ministre de la justice du Québec; madame Véronique Hivon pour le Parti Québécois, monsieur Simon Jolin-Barrette pour la Coalition avenir Québec, ainsi que monsieur Sol Zanetti de Québec solidaire.

Plusieurs personnalités et organismes seront disponibles pour appuyer publiquement cette démarche.

La conférence de presse aura lieu le mercredi 4 avril à 13 h 00 au Café-rencontre Centre-ville, 796 rue Saint-Joseph Est, Québec, G1K 3C3.

- 30 -

 

Source : 

       Sébastien Richard
       Regroupement des personnes et organismes en faveur de l’abolition du délai de prescription
       (514) 909-2037
        serichard@videotron.ca

 

Actualités RQCALACS

20
sep

Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) et ses membres souligneront, ce vendredi 20 septembre, la 38e Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes (JACVSFF) en lançant un outil de sensibilisation portant sur les facteurs qui placent les femmes dans des contextes de vulnérabilité face aux violences sexuelles.

Lire la suite »

25
jui

Montréal, le 25 juin 2019 – Une demande d’autorisation d’appel à la Cour suprême du Canada a été déposée le 14 juin 2019 pour le dossier de trois victimes d’actes criminels qui demandent d’avoir accès à la totalité de leurs indemnités de l’IVAC (indemnisation des victimes d’actes criminels).

Lire la suite »

28
avr

« Pour les victimes, la cause est entendue, mais elle le devrait être aussi pour le gouvernement du Québec, car le 4 avril 2018 la Coalition Avenir Québec prenait l’engagement d’abolir le délai de prescription s’il prenait le pouvoir lors des élections générales du 1er octobre dernier, tout comme le Parti Québécois et Québec solidaire. Nous attendons donc un projet de loi et il nous est difficile d’être patient, car nous attendons depuis si longtemps d’avoir simplement un accès juste à la justice » a conclu monsieur Sébastien Richard.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne de la Journée d'action 2019

Lire la suite »