Regroupement des organismes et personnes en faveur de l’abolition du délai de prescription

03 avril 2018

Un rassemblement sans précédent en faveur de l’abolition du délai de prescription pour les victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale, ainsi que pour l’obtention d’un soutien adéquat à ces personnes

Québec, le 3 avril 2018 - Les personnes suivantes vont s’adresser aux médias le mercredi 4 avril à 13 h 00 relativement à l’enjeu du délai de prescription pour les victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale : Me Alain Arsenault, avocat principal des deux recours collectif intenté contre la Congrégation de Ste-Croix, Me Marc Bellemare, avocat et ancien ministre de la justice du Québec; madame Véronique Hivon pour le Parti Québécois, monsieur Simon Jolin-Barrette pour la Coalition avenir Québec, ainsi que monsieur Sol Zanetti de Québec solidaire.

Plusieurs personnalités et organismes seront disponibles pour appuyer publiquement cette démarche.

La conférence de presse aura lieu le mercredi 4 avril à 13 h 00 au Café-rencontre Centre-ville, 796 rue Saint-Joseph Est, Québec, G1K 3C3.

- 30 -

 

Source : 

       Sébastien Richard
       Regroupement des personnes et organismes en faveur de l’abolition du délai de prescription
       (514) 909-2037
        serichard@videotron.ca

 

Actualités RQCALACS

15
jan

Montréal, mardi le 15 janvier 2019 – Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) reçoit favorablement la mobilisation de plusieurs élues autour de l’enjeu des violences sexuelles. Une solidarité transpartisane concernant l’adaptation de notre système de justice aux besoins et réalités des survivantes pourrait constituer un pas important vers un véritable changement culturel permettant d’enrayer ce fléau social.

Lire la suite »

29
oct

C’est avec grande déception que le Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) avait accueilli la proposition du conseil d’administration de la FFQ souhaitant forcer une prise de position des membres sur le débat entourant la prostitution.

Lire la suite »

12
oct

À pareille date l’an dernier, les réseaux sociaux étaient pris d’assaut par des milliers survivant.e.s d’agression à caractère sexuel qui témoignaient de leur vécu sous le mot-clic #MeToo, alors qu’une actrice hollywoodienne, Alyssa Milano, propulsait le mouvement initié par la militante afro-féministe Tarana Burke. Aujourd’hui, les Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) réitèrent la nécessité d’un véritable changement de culture PERMANENT et des actions soutenues pour contrer les violences sexuelles.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne Ça me regarde!

Lire la suite »