Un million pour les ressources d'aide aux victimes d'agression sexuelle : le RQCALACS salue l'initiative

19 octobre 2017

Le Regroupement québécois des centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) accueille favorablement l’initiative des ministres David et Charlebois d’octroyer 1M$ en fonds d’urgence pour répondre aux demandes supplémentaires qu'occasionne le mouvement #Moiaussi. Bien que ces montants soient nettement insuffisants – le sous-financement chronique des organismes d’action communautaire autonome reste en effet un problème bien connu –, nous saluons le fait que le gouvernement se soit montré sensible aux impacts de l’actualité sur les survivants-es d’agression à caractère sexuel en agissant rapidement.

Notons, par ailleurs, que la solution à cette vague de dénonciations ne réside pas uniquement dans l’augmentation des services offerts aux victimes, mais aussi et surtout, dans la prévention et la sensibilisation en bas âge. Pour être en mesure de remplir adéquatement leur mission globale, les ressources de type CALACS auraient besoin d’une augmentation de leur financement annuel récurent : en 2015, nous avons chiffré le manque à gagner de ces organismes à 5M$ annuellement. 
 

À toutes les survivantes ébranlées par les évènements, sachez que dans les CALACS, #OnVousCroit!
 

Ligne d'écoute 24/7 : 1 888 933-9007

Actualités RQCALACS

31
mai

Le RQCALACS est à la recherche d'une organisatrice communautaire féministe ayant de l'expérience au niveau de la vie associative et de l'organisation d'événements. Entrée en poste en août 2018

Lire la suite »

24
mai

Hier en fin d’après-midi, la CFVF a rencontré le chef du Parti québécois, Jean François Lisée, accompagné de la vice cheffe, Véronique Hivon, et de la représentante de la condition féminine, Catherine Fournier. La CFVF a bien entendu exigé une rencontre avec chacun des chefFEs de partis mais tous n’ont pas donné suite à cette invitation. Cette première rencontre devrait donc être annonciatrice des suivantes…

Lire la suite »

4
avr

Québec, le 4 avril 2018 - Un regroupement historique de personnalités politiques, de personnes impliquées depuis longtemps en faveur des victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale, ainsi que de représentants d’organismes venant en aide aux femmes et aux hommes qui ont subi ces sévices se sont regroupés, en ce 4 avril 2018 à Québec, pour réclamer l’abolition du délai de prescription prévu dans le Code civil du Québec pour les victimes d’agression sexuelle et de violence conjugale. Or, le 19 décembre dernier, le Protecteur du citoyen du Québec rendait un avis important en cette matière qui donne une forte légitimité aux revendications de ces victimes.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Commande d'outils de sensibilisation

Lire la suite »