Un million pour les ressources d'aide aux victimes d'agression sexuelle : le RQCALACS salue l'initiative

19 octobre 2017

Le Regroupement québécois des centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) accueille favorablement l’initiative des ministres David et Charlebois d’octroyer 1M$ en fonds d’urgence pour répondre aux demandes supplémentaires qu'occasionne le mouvement #Moiaussi. Bien que ces montants soient nettement insuffisants – le sous-financement chronique des organismes d’action communautaire autonome reste en effet un problème bien connu –, nous saluons le fait que le gouvernement se soit montré sensible aux impacts de l’actualité sur les survivants-es d’agression à caractère sexuel en agissant rapidement.

Notons, par ailleurs, que la solution à cette vague de dénonciations ne réside pas uniquement dans l’augmentation des services offerts aux victimes, mais aussi et surtout, dans la prévention et la sensibilisation en bas âge. Pour être en mesure de remplir adéquatement leur mission globale, les ressources de type CALACS auraient besoin d’une augmentation de leur financement annuel récurent : en 2015, nous avons chiffré le manque à gagner de ces organismes à 5M$ annuellement. 
 

À toutes les survivantes ébranlées par les évènements, sachez que dans les CALACS, #OnVousCroit!
 

Ligne d'écoute 24/7 : 1 888 933-9007

Actualités RQCALACS

12
oct

À pareille date l’an dernier, les réseaux sociaux étaient pris d’assaut par des milliers survivant.e.s d’agression à caractère sexuel qui témoignaient de leur vécu sous le mot-clic #MeToo, alors qu’une actrice hollywoodienne, Alyssa Milano, propulsait le mouvement initié par la militante afro-féministe Tarana Burke. Aujourd’hui, les Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) réitèrent la nécessité d’un véritable changement de culture PERMANENT et des actions soutenues pour contrer les violences sexuelles.

Lire la suite »

28
sep

Lettre ouverte suite au point de presse du Parti Québécois du mercredi 26 septembre 2018 Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) constate la sortie du Parti Québécois– représenté par la vice cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon, ainsi que les candidats Carole Poirier (Hochelaga Maisonneuve), Maka Kotto (Bourget), Jennifer Drouin (Sainte-Marie–Saint-Jacques) et Marie-Aline Vadius (Laurier-Dorion)- pour rappeler l’importance de donner suite au mouvement #moiaussi.

Lire la suite »

25
sep

À quelques jours des élections, force est de constater que les chef.fes de partis n’ont pas tiré de grandes leçons du mouvement planétaire #moiaussi des derniers mois. La devise du Québec ne semble pas s’appliquer aux dossiers chauds soulignant l’ampleur des discriminations, iniquités et violences diverses et variées dont sont encore victimes les femmes au quotidien dans notre société dite progressiste. Il semble malheureusement que leur vote soit considéré aussi acquis que leur consentement.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne Ça me regarde!

Lire la suite »