Un automne pour lutter contre les violences sexuelles

07 septembre 2016

Montréal, le mercredi 7 septembre 2016 – La Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES), le Regroupement des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) et leurs alliées dénoncent la lenteur du gouvernement de Philippe Couillard à produire la Stratégie gouvernementale en matière de violence sexuelle promise pour le printemps 2016.

 

Il y a plus de trois ans, le gouvernement entreprenait de rédiger un plan d’action en matière d’exploitation sexuelle. Il y a plus de trois ans, le 2e plan d’action en matière d’agression sexuelle venait également à échéance. Au cours de la dernière année, le gouvernement a annoncé que ces deux plans d’action devenaient une seule et même Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles et que celle-ci sortirait au printemps 2016. Pourtant, et malgré #AgressionNonDénoncée, malgré le changement législatif en matière de prostitution, malgré le courage des femmes autochtones de Val d’or et la crise des fugues dans les Centre jeunesses, nous attendons toujours...

 

Pendant ce temps, c’est toujours une Québécoise sur trois qui est victime d’agression sexuelle. Des milliers de femmes et de filles, particulièrement des femmes pauvres, racisées et autochtones, sont recrutées et exploitées dans l’industrie du sexe. La culture du viol et la pornographisation de la société continuent de miner les droits à l’égalité et à la sécurité des femmes et des filles. Quant aux organismes qui viennent en aide aux femmes les plus vulnérables et aux trop nombreuses victimes de violences sexuelles, ils peinent à survivre avec un financement inégal et trop souvent incertain pour assurer la pérennité de leurs services et activités de prévention.

 

Le 16 septembre prochain, les CALACS souligneront la 35e Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes. Quelques jours plus tard, le 5 octobre, la CLES soulignera la Journée mondiale de non-prostitution par une grande conférence publique. Du 25 novembre au 6 décembre, les groupes de femmes du Québec marqueront 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes. Nous espérons qu’à ces occasions, nous pourrons mettre énergies et ressources à lutter contre la violence sexuelle plutôt qu’à dénoncer l’indifférence de l’État. Nous pressons donc le gouvernement d’honorer ses engagements et de déposer sans tarder sa Stratégie de lutte aux violences sexuelles.

 

Ce communiqué est co-signé par :

La Centrale des syndicats nationaux (CSN)

Le Centre d’aide aux familles latino-américaines (CAFLA)

Le Centre de femmes l’Étincelle de Baie-Comeau

Le Centre Rayons de femmes Thérèse-De Blainville

Le Comité d’action contre la traite humaine interne et internationale (CATHII)

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes

Le Mouvement contre le viol et l’inceste (MCVI)

Le Regroupement des organismes ESPACE du Québec (ROEQ)

Le Réseau d’action pour l’égalité des femmes immigrées et racisées du Québec (RAFIQ)

La Vigie, CALACS de Valleyfield

Viol-Secours, CALACS de Québec

Le Y des femmes de Montréal

 

Ainsi que les vingt-six membres du Regroupement québécois des CALACS :

Assaut Sexuel Secours, CALACS À-Tire-d'Aile, CALACS Abitibi, CALACS-Abitibi-Ouest, CALACS Agression Estrie, CALACS de Charlevoix, CALACS de Châteauguay, CALACS la Chrysalide, CALACS Coup de Cœur, CALACS L'Élan, CALACS Entraid'Action, CALACS Entre Elles, CALACS L'Espoir des Îles, CALACS de Granby, CALACS KRTB, CALACS Laurentides, CALACS l’Ouest de l’Île, CALAS Outaouais, CALACS La Passerelle, CALACS Point d’Appui de Rouyn-Noranda, CALACS de Rimouski, CALACS Trêve pour Elles, CALACS de Trois-Rivières, La Pointe du jour - CALACS de Sept-Iles, Lumière boréale – CALACS de Baie-Comeau, Maison Isa - CALACS

 

- 30  -

Pour plus d'information:

Éliane Legault-Roy

Responsable des communications

CLES: 514-750-4535

Cell. médias: 514-692-4762

eliane.legault-roy@lacles.org

Mélanie Sarroino

Agente de liaison

RQCALACS : 514-529-5252

Cell médias : 514-346-5252

melanie.sarroino@rqcalacs.qc.ca

 

Actualités RQCALACS

12
oct

À pareille date l’an dernier, les réseaux sociaux étaient pris d’assaut par des milliers survivant.e.s d’agression à caractère sexuel qui témoignaient de leur vécu sous le mot-clic #MeToo, alors qu’une actrice hollywoodienne, Alyssa Milano, propulsait le mouvement initié par la militante afro-féministe Tarana Burke. Aujourd’hui, les Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) réitèrent la nécessité d’un véritable changement de culture PERMANENT et des actions soutenues pour contrer les violences sexuelles.

Lire la suite »

28
sep

Lettre ouverte suite au point de presse du Parti Québécois du mercredi 26 septembre 2018 Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) constate la sortie du Parti Québécois– représenté par la vice cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon, ainsi que les candidats Carole Poirier (Hochelaga Maisonneuve), Maka Kotto (Bourget), Jennifer Drouin (Sainte-Marie–Saint-Jacques) et Marie-Aline Vadius (Laurier-Dorion)- pour rappeler l’importance de donner suite au mouvement #moiaussi.

Lire la suite »

25
sep

À quelques jours des élections, force est de constater que les chef.fes de partis n’ont pas tiré de grandes leçons du mouvement planétaire #moiaussi des derniers mois. La devise du Québec ne semble pas s’appliquer aux dossiers chauds soulignant l’ampleur des discriminations, iniquités et violences diverses et variées dont sont encore victimes les femmes au quotidien dans notre société dite progressiste. Il semble malheureusement que leur vote soit considéré aussi acquis que leur consentement.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne Ça me regarde!

Lire la suite »