35 ans de diversité, de solidarité et de lutte contre la violence sexuelle!

13 juin 2014

Montréal, le 13 juin 2014 – Une centaine de personnes issues des milieux féministe, communautaire, universitaire et politique étaient réunies hier soir pour célébrer le 35e anniversaire du Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS).

À cette occasion, Mme Nathalie Duhamel, coordonnatrice du Regroupement soulignait l’audace des pionnières qui, « en 1979, se sont regroupées parce qu’elles en avaient assez du silence imposé aux petites filles, aux adolescentes et aux femmes à qui on faisaient porter le blâme, la honte et la culpabilité, leur faisant croire que la société ne les défendraient pas face aux violences sexuelles (…) il fallait oser briser les tabou, questionner les inégalités et revendiquer haut et fort des services d’aide pour les victimes et des campagnes de prévention. Tout cela et bien plus a été accomplis grâce à la mobilisation de courageuses survivantes alors que le Regroupement compte aujourd’hui 25 CALACS dans 13 régions du Québec, offrant soutien individuel, accompagnement judiciaire, rencontres de groupe, activités de sensibilisation dans les écoles, formation aux intervenant-es socio-judiciaires, etc. »

Il y a de quoi être fière, comme le rappelle Mme Miville-Dechêne, présidente du Conseil du statut de la femme du Québec qui joint sa voix « à celle de tant d’autres femmes, afin de souligner l’excellence et l’importance du travail fait par les CALACS depuis les 35 dernières années. La violence envers les femmes, sous toutes ses formes, demeure la preuve la plus tangible du fait que l’égalité n’est pas atteinte. Le travail quotidien auprès des personnes victimes d’agressions à caractère sexuel est difficile, mais il est aussi d’une importance capitale. Ces victimes, souvent fragilisées et isolées, ont besoin de notre engagement et de notre soutien. Le travail de mobilisation et de solidarité fait à cet égard par le RQCALACS mérite tout notre respect et notre soutien! »

Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) est un organisme féministe à but non lucratif qui regroupe 25 centres d’aide  répartis à travers 13 régions du Québec et qui se consacre depuis 35 ans au développement d’une meilleure réponse à apporter aux femmes et aux adolescentes agressées sexuellement ainsi qu’aux communautés du Québec qui veulent agir préventivement contre la violence sexuelle. 

 

-30-

Actualités RQCALACS

12
oct

À pareille date l’an dernier, les réseaux sociaux étaient pris d’assaut par des milliers survivant.e.s d’agression à caractère sexuel qui témoignaient de leur vécu sous le mot-clic #MeToo, alors qu’une actrice hollywoodienne, Alyssa Milano, propulsait le mouvement initié par la militante afro-féministe Tarana Burke. Aujourd’hui, les Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) réitèrent la nécessité d’un véritable changement de culture PERMANENT et des actions soutenues pour contrer les violences sexuelles.

Lire la suite »

28
sep

Lettre ouverte suite au point de presse du Parti Québécois du mercredi 26 septembre 2018 Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) constate la sortie du Parti Québécois– représenté par la vice cheffe du Parti Québécois, Véronique Hivon, ainsi que les candidats Carole Poirier (Hochelaga Maisonneuve), Maka Kotto (Bourget), Jennifer Drouin (Sainte-Marie–Saint-Jacques) et Marie-Aline Vadius (Laurier-Dorion)- pour rappeler l’importance de donner suite au mouvement #moiaussi.

Lire la suite »

25
sep

À quelques jours des élections, force est de constater que les chef.fes de partis n’ont pas tiré de grandes leçons du mouvement planétaire #moiaussi des derniers mois. La devise du Québec ne semble pas s’appliquer aux dossiers chauds soulignant l’ampleur des discriminations, iniquités et violences diverses et variées dont sont encore victimes les femmes au quotidien dans notre société dite progressiste. Il semble malheureusement que leur vote soit considéré aussi acquis que leur consentement.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne Ça me regarde!

Lire la suite »