Pas un jour sans agressions à caractère sexuel!

12 septembre 2012

En 2011, le taux de signalement des infractions sexuelles a diminué au Québec. Les corps policiers ont enregistré 450 infractions sexuelles de moins que l’année précédente. Est-ce à dire qu’il y’a moins de crimes sexuels au Québec? Le Regroupement des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) y voit plutôt une indication inquiétante de la banalisation de la violence sexuelle faite aux femmes. «En effet, notre expérience nous démontre qu’encore trop de femmes et d’adolescentes ne signalent pas leurs agressions à la police parce que, d’une part, elles banalisent la violence exercée à leur endroit et, d’autre part, elles craignent que la police en fasse de même » explique Rosa Pires, porte–parole du Regroupement québécois des CALACS.

Une enquête sociale générale sur la victimisation au Canada , relate en effet que la majorité des victimes (58%) ont dit ne pas avoir signalé l’agression sexuelle à la police parce qu’elles estimaient que l’incident n’était pas suffisamment important. «Comment prendre au sérieux la violence sexuelle exercée à ton endroit, lorsque la société projette partout, du journal local aux petits écrans que les femmes, et les adolescentes, sont des « objets » de consommation jetables. L’industrie de la séduction est en plein essor, et la banalisation de la violence sexuelle rend les frontières de ce qui n’est pas acceptable de plus en plus floues.», continue Rosa Pires.

C’est donc sous le thème de la banalisation de la violence sexuelle que les CALACS soulignent cette année la Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes. Le Regroupement québécois des CALACS lance un message clair : les agressions à caractère sexuel ne sont pas que «des faits divers».Un dossier de presse répertoriant les nouvelles d’agressions à caractère sexuel à l’échelle canadienne, depuis septembre 2011 se retrouve sur notre site.

Le 21 septembre, sensibilisons le Québec à prendre au sérieux la violence sexuelle. Diverses activités se tiendront dans les petites et grandes communautés de la province. À l’occasion de cette 31e journée d’action, le Regroupement québécois des CALACS lance une campagne de sensibilisation sur le web. Nous encourageons tout le monde à regarder et diffuser notre capsule, au plus grand nombre d’ami(e)s, de parents, d’enseignant(e)s etc. Elle sera disponible au www.rqcalacs.qc.ca à partir du 12 septembre 2012.

 

Actualités RQCALACS

20
sep

Le Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) et ses membres souligneront, ce vendredi 20 septembre, la 38e Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes (JACVSFF) en lançant un outil de sensibilisation portant sur les facteurs qui placent les femmes dans des contextes de vulnérabilité face aux violences sexuelles.

Lire la suite »

25
jui

Montréal, le 25 juin 2019 – Une demande d’autorisation d’appel à la Cour suprême du Canada a été déposée le 14 juin 2019 pour le dossier de trois victimes d’actes criminels qui demandent d’avoir accès à la totalité de leurs indemnités de l’IVAC (indemnisation des victimes d’actes criminels).

Lire la suite »

28
avr

« Pour les victimes, la cause est entendue, mais elle le devrait être aussi pour le gouvernement du Québec, car le 4 avril 2018 la Coalition Avenir Québec prenait l’engagement d’abolir le délai de prescription s’il prenait le pouvoir lors des élections générales du 1er octobre dernier, tout comme le Parti Québécois et Québec solidaire. Nous attendons donc un projet de loi et il nous est difficile d’être patient, car nous attendons depuis si longtemps d’avoir simplement un accès juste à la justice » a conclu monsieur Sébastien Richard.

Lire la suite »

Voir toutes les actualités »

CALACS sur la carte

Voir les coordonnées »

Projet vedette

Campagne de la Journée d'action 2019

Lire la suite »